Palmarès du 67e concours - 2018

Première section (prix Étienne-Cattin) - texte en prose (récit, nouvelle, conte) ayant un rapport avec le chemin de fer.

 

  • Premier prix Michel Duffour, de Ville-la-Grand (74100), pour Une allumette XXL. Ce texte a également obtenu le prix de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF).

  • Deuxième prix attribué à André Bonnisseau, de Paris (75013), pour Y’a plus de train.

Le jury n’a pas attribué de troisième prix dans cette section.

 

 

Deuxième section (prix Henri-Queffélec) - texte en prose (récit, nouvelle, conte) à sujet libre.

 

  • Premier prix attribué à Marie-Noëlle Rouanet dePontault-Combault (77340), pour La conférence.

  • Deuxième prix attribué à Martine Ferachou de Saint-Junien (87200), pour La barque du désert.

  • Troisième prix attribué à André Bonnisseau, de Paris (75013), pour Tragique destinée.

 

 

 

Troisième section (prix René-Violaines) - poésie régulière.

 

  • Premier prix attribué à Édouard Piolet de L’Étrat (42580) pour Hercule qu’as-tu fait ?

Ce texte a également obtenu le label prix René-Violaines

  • Deuxième prix attribué Jean-Claude Blondel de Barentin (76360) pour Poète délabré.

Le jury n’a pas attribué de troisième prix dans cette section.

 

 

 

Quatrième section (prix Ferdinand-Camilleti) - poésie libérée ou prose poétique.

 

  • Premier prix attribué à André Bonnisseau, de Paris (75013), pour Dire.

L’auteur a, de plus, reçu le prix de l’UAICF, prix Raymond-Besson.

  • Deuxième prix attribué à Édouard Piolet de L’Étrat (42580), pour La vie dans un plat.

  • Troisième prix attribué à Frédéric Tessier d’Isle-les-Villenoy (77450), pour Chambre 443.

Ce texte a également obtenu le prix du CCGPF.