top of page

Comptes-rendus

de quelques ateliers tenus au siège du Clec

Février 2023


Des galets, des galettes et un portrait

Animation

Marino Rouanet
Françoise Caillaud

Une fois n’est pas coutume, les consignes ont été proposées aux sept présents par un duo d’animatrices Françoise Caillaud et Marie-Noëlle Rouanet qui ont entrelacé leurs thématiques : la galette (Marie-Noëlle) et les jeux d’écriture (Françoise).

La séance a commencé avec une collecte de mots terminés par « ette » pour écrire un petit poème avec cette unique rime : risette, escarpolette, galipette ou Beckett ont ainsi été convoqués pour rimer avec galette. Ensuite, les participants ont décliné un autoportrait réel ou imaginaire à partir de divers indices : signe particulier, ce pour quoi on est doué, ce qu’on apprend ou encore notre surnom, entre autres.

La galette est revenue sous la forme du masculin du galet, et les participants ont fait preuve de beaucoup d’imagination pour raconter la création des galets et galettes, ou l’histoire d’une galette sur une plage.

La quatrième proposition a consisté à écrire, chacun à son tour, une phrase contenant le mot « jeu » pour constituer un texte collectif sur ce thème. La séance s’acheva par un exercice d’écriture ; il s’agissait de rédiger un texte bref à partir des lettres du mot galette ou des homophones qu’on pouvait en tirer.

Lire le compte-rendu

Décembre 2022


Le temps de Noël et des cadeaux

Animation

André Bonnisseau

Ils étaient 6 participants le 16 décembre dernier à jouer avec les mots sur des sujets proposés par André Bonnisseau. Et à quelques jours de Noël et de la nouvelle année, le calendrier ne pouvait manquer de se faire une place dans cette séance.

Tout d’abord l’animateur proposa de faire un collier de mots à partir du mot CADEAU. Le collier de mots consiste à enchainer des mots ou expressions dont la première syllabe reprend la dernière du mot précédent et le son final du dernier mot doit être identique à celui du début du premier mot.

Ensuite, en utilisant une partie de ces mots il fallut écrire une lettre au Père Noël pour exprimer son mécontentement d’avoir reçu un cadeau insatisfaisant. Pour corser cette lettre les auteurs devaient imaginer des arguments ou réfutations du Père Noël et y répondre par avance (procédé littéraire appelé prolepse).

En seconde activité, après avoir choisi au hasard d’un jet de dés deux « journées internationales » parmi les nombreuses de décembre, il fallut rédiger un texte combinant la journée « de l’aviation civile » avec celle « des migrants » et une troisième au choix parmi la liste proposée.

Troisième partie de la session, pour libérer les stylos, donner libre cours à l’imagination aussi fertile que d’habitude ; après avoir exposé en quelques mots une situation ou une action récente banale, les rédacteurs devaient développer cet évènement avec force détails, précisions inutiles, digressions, voire mensonges ou approximations pour se donner in fine le beau rôle.

 

Octobre 2022


D'équinoxe en équilibre

Animation

Marie-Christine Vacavant

Cet atelier animé par Marie-Christine Vacavant rassembla huit participants.

A partir du mot « Équinoxe » dont celui d’automne était proche les participants firent une liste de mots comportant  « Équi » comme  équilatéral, équidistant, équivalant, équitable, Équilibre…

Puis ils listèrent différentes expressions sur l’équilibre : équilibre alimentaire, équilibre de vie, équilibre du sportif, équilibre architectural, équilibre des comptes,  etc.

Chacun rédigea ensuite sa propre maxime sur le thème de l’équilibre.

On obtint quelques pépites comme : « Être en désaccord entre soi et soi, c’est perdre l’équilibre » ou bien « La vieillesse rechigne à l’équilibre mais elle gagne en sagesse ».

L’animatrice proposa de raconter une histoire équilibrée ou le rédacteur perdit l’équilibre et à laquelle, bien sûr, il faut une chute…

Puis il s’agit d’expliquer le mystère d’un trou creusé pour une construction dont seul le narrateur sait de quoi il s’agit, en incluant un mot avec « équi » et une expression avec « équilibre ».

 

Pour la dernière consigne, l’écrivant devint journaliste du canard du coin amené à rédiger une brève de 1000 signes maximum (environ 10 lignes) pour accrocher le lecteur à propos de ce chantier qui avance et des ossements qui y sont découverts  dans les gravats.

Lire le compte-rendu

Avril 2022


Écriture, musique  et cinéma

Animation

Daniela Laurans

Ce sont 9 adhérents du CLEC qui se sont retrouvés le 8 avril autour de Daniela Laurans pour cet atelier mensuel où l’animatrice les a conduits d’un titre de roman à un départage sur les beautés respectives des Parisiennes et des Milanaises.

 

1/ Être un auteur à succès publié. Créer un titre de roman et rédiger l’incipit.

 

2/ Faire deviner un film. Rédiger un texte résumant un film. À la lecture du texte, les autres participants doivent deviner de quel film il s’agit.

 

3/ Suite de « l’œuvre » sur fond musical. Reprendre le titre et l’incipit de la première partie, et rédiger la suite du texte en se laissant influencer par la musique Élégie de Gabriel Fauré.

 

4/ Des Parisiennes ou des Milanaises, qui sont les plus jolies ? Courte rédaction dans un style drôle intégrant la phrase : « Les Milanaises sont plus jolies que les Parisiennes. »

Une partie des participants doit rédiger un texte d’accord avec cette assertion, une autre un texte neutre et les derniers un texte la réfutant.

Lire le compte-rendu

Février 2022


Autour de Février

Animation

Madeleine de Groote

Les 8 présents ont eu à rédiger autour de ce que l'on peut faire de "février".

1/ Rédiger un texte intégrant un maximum de mots qu'évoque le mot "février". Ce texte doit commencer par « C’est en février… » et se terminer par … février finit vite. »

 

2/ Après avoir recherché individuellement des logogriphes de « février » (par exemple « fève », fièvre », « virée » ou encore « rive »), il s’agissait de réaliser un texte intégrant le plus possible de ces termes.

 

3/ Févier est le temps des carnavals. Raconter l'histoire d'un masque ou de son porteur.

 

4/ Pour évoquer le 400e anniversaire de la naissance de Molière, il fut demandé d’évoquer par chacun la découverte du dramaturge comédien et ce qu'il inspira.

Lire le compte-rendu

Décembre 2021


Parlons de l'éphémère

Animation

André Bonnisseau

Les sept participants réunis autour de l’animateur ont fait évoluer leurs écrits autour de l’éphémère, thème choisi en lien avec le futur Printemps des poètes de mars 2022.

Passée une charade introductive et quelques lectures, il fut proposé plusieurs activités d’écriture.

Après avoir réfléchi aux termes que suscitait cette notion de l’éphémère, il fallut rédiger un texte en insérant une partie de ces mots.

Ensuite, l’art de la rue fut soumis à l’imagination pour faire parler qui un cycliste parfaitement immobile,  qui une hirondelle peinte, qui une image féminine désappointée de ne pas recueillir assez d’attention !

En poursuivant les jeux, on découvrit la phrase d’une éphéméride du jour (tirée au sort), et on imagina les suites possibles de la prédiction. Ainsi nous avons pu nous préparer à « ménager notre santé » et à « des excès vite oubliés », craindre « une information perturbante », s’attendre à saisir « la chance du jour »…

Pour clore cette session on passa à la création poétique, par le haïku.

Lire le compte-rendu

Novembre 2021


En hommage à Georges Brassens

Animation

Marianne Legrand

Georges Brassens aurait eu 100 ans cette année mais pour l’animatrice (qui avoue le fredonner toujours volontiers) comme pour les 6 participants, il n’a pas pris une ride. Et Marianne de rappeler l’imagination, les pas de côté, la magie du mot et du verbe, l’humour et la générosité, le petit côté subversif et « mal pensant », mais aussi la poésie primesautière au travers des scénettes comme Brave Margot, La chasse aux papillons ou Les quatre bacheliers.

On n’en finit pas d’effeuiller ses chansons pour y trouver la poésie. Chacun de nous a ses préférées, pas les mêmes à chaque saison de la vie. Marianne proposa donc d’en évoquer quelques unes pour alimenter l’envie d’écrire.

Lire le compte-rendu

Mars 2021

Un prénom… qu’on aime ou pas… pour la vie ou pas…

Animation

Marianne Legrand

Le 6 mars 2021 ce sont sept participants qui se sont pris aux jeux d’écriture proposés par Marianne Legrand. Le fil conducteur en fut « le prénom ».

Après une devinette pour découvrir le thème du jour, il nous fallut nous emparer d’un prénom bizarre et nous étonner, voire nous indigner du choix de ce prénom.

Et puis, parce qu’on n’est jamais si bien servi que par soi-même, on se pencha sur l’histoire de son prénom. Pourquoi nous avait-il été donné ? L’avions-nous adopté ou avions-nous tendance à le rejeter ? Avait-il été remplacé momentanément ou définitivement par un surnom ?

Ensuite, parce qu’on n’est jamais si bien servi que par soi-même, on se pencha sur l’histoire de son prénom. Pourquoi nous avait-il été donné ? L’avions-nous adopté ou avions-nous tendance à le rejeter ? Avait-il été remplacé momentanément ou définitivement par un surnom ?

Enfin, il manqua un peu de temps pour trouver les mots qui remplaceraient le prénom et qui définiraient successivement une personne à la façon d’Anne Sylvestre dans Paroles : « Si vous le savez comment je m’appelle, vous me le direz, je l’ai oublié », « on m’appelait fleur, sucre ou bien dentelle », « je fus berceau et puis biberonne… », « j’étais ravaudière et j’étais routine »…

Lire le compte-rendu

Février 2021

L’époque des news partout, toujours, et immédiatement…

Animation

André Bonnisseau

Le 12 février 2021 ce sont quatre participantes qui se sont prises aux jeux d’écriture proposés par André Bonnisseau. Cette séance s’est articulée autour du terme « info ».

Après un exercice autour des sons « in » et « fo » dans notre vocabulaire, il fallut s'improviser reporter de la déambulation parisienne du CLEC en novembre, puis créer à partir de mots contraints une information et son titre accrocheur.

Pour clôturer, il fut proposé d'écrire des acrostiches avec le mot "DÉSIR", en hommage au Printemps des poètes qui s'approche.

Lire le compte-rendu

Janvier 2021

Expressions, sculptures et musique... et fermeture-éclair.

Animation

Denise Thémines

Ce vendredi 8 janvier, c’est avec un plaisir non dissimulé que huit participants se sont retrouvés pour assister à l’atelier d’écriture animé par Denise Thémines qui ne proposa aucune consigne liée à la pandémie, au vaccin ou au confinement…

Premier exercice : Après un jeu de devinette sur l’expression et les mots : bouillon de onze heures, abeille, brancard, cohue, cep, barguigneur, scroller, les participants étaient invités à écrire un texte en reprenant tous ces mots.

En deuxième exercice, deux sculptures, l’une en grillage déployé et l’autre en fer « tressé », furent motifs à écriture. Après les avoir nommées, il fallut faire part du ressenti provoqué par cette ou ces sculptures tant dans leur aspect esthétique qu’émotionnel. Il était aussi possible de raconter une histoire.

Troisième exercice : Ce fut un morceau joué par Anne Queffélec, présidente d’honneur du CLEC qui fut soumis aux participants et accompagna leur écriture (histoire ou ressenti) : la 3ème Gnossienne de Erik Satie tiré de l’album Satie & compagnie, paru en 2013.

La dernière proposition, retenue après un vote fut : « Êtes-vous pour ou contre la fermeture éclair dans le dos ? Justifiez votre choix. » Les arguments avancés et les souvenirs partagés donnèrent un ton de légèreté aux lectures qui conclurent cette séance.

Lire le compte-rendu

Octobre 2020

Autour du temps qui passe.

Animation

Marie C. Vacavant

Sept participants au premier atelier de la saison animé par Marie-Christine Vacavant.

Pour s’échauffer on commença par créer un ou plusieurs chrononymes sur l’époque actuelle.

Puis chacun laissa sortir de ses pensées des expressions sur le temps.

Enfin on fredonna la chanson : je voudrais changer les couleurs du temps… Ce qui permit aux écrivants du jour d’évoquer un souvenir.

Lire le compte-rendu

Février 2020


Honorer
Saint-Valentin

Animation

Madeleine de Groote

Ce 14 février l’atelier d’écriture, animé par Madeleine de Groote, qui mettait en œuvre les consignes élaborées par Denise Thémines empêchée, coïncidait avec la Saint-Valentin.

Le thème s’imposait d’évidence aux sept participants.

Au programme...

  • Pour commencer, un jeu de cadavres exquis.

  • Imaginer les SMS échangés entre… Ulysse et Pénélope le jour de la saint Valentin.

  • Pour la saint Valentin vous avez décidé d’offrir… une boite à outils d'amour.

  • Inventer un signe du zodiaque… qui a trait à l’amour.

  • L’amour ne dure pas toujours… la lettre de rupture.

Lire le compte-rendu

Novembre 2019


En compagnie du Père Noël

Animation

André Bonnisseau

Huit présences à cette deuxième session de la saison qui, comme à l’accoutumée, s’est déroulée dans la bonne humeur et l’assiduité dans la rédaction des textes. A noter que le groupe a accueilli une nouvelle participante.

Pour introduire cette séance, il fallait élaborer une série de lettres, initiales d’autant de mots à découvrir par un jeu de trois indices…

Avec les dix lettres trouvées (EEEELLNOPR), chercher le nom d’un personnage en trois mots… Il s’agissait bien sûr du Père Noël.

La séance se poursuivit par l’interview du Père Noël,en essayant de donner aux réponses de celui-ci une tonalité particulière (tragique, lyrique, romantique, comique…).

Pour conclure, l’animateur suggère que l’interview, parue dans la presse, enflamme les réseaux sociaux et que les internautes se déchainent...

Lire le compte-rendu

Avril 2019


Expressions, photos et rues

Animation

Denise Thémines

Pendant deux heures trente, onze personnes écrivirent puis lurent leurs textes, suivant cinq consignes. Ainsi ils imaginèrent l’origine d’expressions plus ou moins connues, puis racontèrent une histoire à partir d’une photo. Enfin chacun, chacune utilisa les noms de rues, de monuments, de quartier d’une ville pour composer un récit.

Comme à l’accoutumée l’atelier fit appel à l’imaginaire, demanda concentration et produisit rires, bonne humeur, excellents moyens pour vider la tête et tonifier tant les neurones que le moral.

Lire le compte-rendu

Janvier 2019


Tonalités de réponses...

Animation

Olivier Costes

Assistance nombreuse (une douzaine de présents) pour cette séance, où l'animateur avait fait le choix de mettre l'accent sur le style.

Les participants se voyaient proposer quelques situations pénibles du type de celles auxquelles on peut se trouver confronté dans la vie de tous les jours.

Il s'agissait de répondre à ces situations en différents styles proposés par l’animateur.

Lire le compte-rendu

bottom of page